Opening du Starter Kit Adrenalyn XL Ligue 1 2016-2017 + 10 boosters

Comme promis, et grâce à la rapidité presque étonnante de la poste, me voici en possession de mon « Starter Kit », ou « Pack de démarrage » Adrenalyn XL Ligue 1 2016-2017 qui, comme son nom l’indique, permet de mettre un pied dans la collection. C’est, à titre personnel, mon petit favori pour bien appréhender une nouvelle série de cartes, car il est complet (un classeur, des fiches, deux boosters, une édition limitée).

IMG_0842

Le classeur, bien que simple, répond tout à fait à la demande : assez de place pour y loger toute la collection (si tant est qu’on utilise le recto-verso, donc deux cartes par pochette) et deux battants pour glisser la fiche de garde et la 4ème de couv, qui contiennent, côté intérieur, la checklist. A ce propos, j’ai commencé le fastidieux travail de pointer mes cartes. Si vous voulez faire des échanges, faites vous plaisir !

En avant !

Et les visuels !

Comme je ne commanderai pas tous les jours sur le store officiel (les boosters/blisters vont faire leur apparition en presse incessamment sous peu), j’en ai profité pour commander un pack de 10 boosters, complétés par une (autre) édition limitée. Bref, un achat conséquent pour bien démarrer la machine.

Et que dire de l’opening… De magnifiques cartes, peu de doublons, des joueurs de quasi chaque équipe… le rêve !

IMG_0845

Six cartes ont particulièrement retenu mon intention, pour diverses raisons :

  • L’édition limitée du parisien Cavani, qui gagne 11 points pour le contrôle du jeu et pour l’attaque, en comparaison à la carte « classique » du même joueur. On retrouvera d’ailleurs des doublons de joueurs (tout à fait légitimes) en édition normale et en édition limitée ou spéciale (pépite, idole,…).
  • Ma première carte « Crack » avec Yoann Gourcuff, joueur que je trouve particulièrement surcoté à 75/94/91 !
  • Deux « Rideaux de fer » (comprendre « défense en béton »), qui regroupent en fait des quatuors de défense. Ici les stéphanois et les parisiens. Autant dire que c’est un duel pratiquement gagné à tous les coups si vous jouez sur le jeu de plateau (livré avec le starter kit) on en ligne.
  • Et enfin deux « Duos de choc » qui, selon la position de la carte sur le terrain, vous assurent là encore un coup gagné, avec un 100. La chance m’a donc souri avec le duo de milieux lyonnais et surtout une carte attaque magnifique Cavani (décidément) / Di Maria.

Autant donc vous dire que ma collection a fait un vrai bond, qui plus est qualitatif.

Sans titre-1Mon équipe virtuelle sur le jeu Adrenalyn XL ne contient d’ailleurs plus que des cartes « spéciales », et j’enchaîne les matchs avec des écarts assez conséquents (9-2, 8-3,…). Avec des cartes à 100, et en profitant des spécificités du mode online telles que les entraîneurs (j’ai « acheté » le meilleur possible à +3/+3/+3, le parisien Unai Emery) on peut vite faire grimper l’addition. Ci-contre par exemple, mon « Rideau de fer » boosté, pour un score de 103 à 87.

La vie est belle non ?

Tchuss’

Début de la collection Adrenalyn XL L1 2016-2017 : ouverture du Panini Foot n°3

Ca y est, le store Panini se parre désormais des couleurs de la collection de cartes Adrenalyn XL Ligue 1 (pas de ligue 2) pour la saison 2016-2017. Vu la date de sortie, avant la fin du mercato, nous allons avoir bien sûr plusieurs combos joueurs/clubs faussés, mais l’important est déjà de mettre la main sur les 459 cartes qui composent cette collection.

Pour bien commencer, et en attendant de recevoir le starter pack et les quelques blisters commandés sur le store officiel, j’ai trouvé au rayon presse d’un supermarché (Carrefour pour ne pas le citer) le magazine Panini Foot n°3, qui ne contient rien de moins que deux blisters (de 6 cartes) ainsi que, et voilà la grande force de cette édition, deux cartes « Edition limitée » : le lyonnais Clément Grenier et le marseillais Romain Alessandrini. Indication qui a toute son importance : ces deux éditions limitée ne se trouvent que dans dans ce magazine. C’est donc un passage obligatoire vers la collection complète.

Avant de vous donner quelques visuels, partons sur l’ouverture filmée du magazine :

Et les visuels donc. Je suis assez content de ces deux ouvertures avec notamment deux idoles et surtout un « Top gardien », carte réputée plus rare à obtenir (1 blister sur 6 en contient). Petit bonus avec un nantais, l’excellent Vizcarrondo. Au titre de la qualité, je trouve ces cartes très jolies, non seulement sur les reflets argent/or appliqués aux cartes spéciales mais aussi sur la construction graphique de l’ensemble de la série, reprenant notamment l’écusson du club en fond, les couleurs principales sur des diagonales courbées,…

IMG_0830[1]

Je vais désormais guetter d’une part l’arrivée de ma commande, et d’autre part le début des ventes de blisters en presse, histoire de ranger et faire grandir cette collection rapidement !

Tchuss’